PDSA dans l’Indre : une nouvelle organisation plus attractive obtenue avec le soutien actif de l’URPS-ML

À l’issue de la réunion, le 24 mai, d’un groupe de travail réunissant des représentants de l’ARS, de l’URPS-ML, du CDOM 36, du SAMU 36, ainsi que les Drs Sylvaine Le Liboux, responsable du secteur de garde de Valençay, et Didier Lyon, président de l’Association des médecins régulateurs de l’Indre (AMERLI), une nouvelle organisation expérimentale de la PDSA (qui concerne les médecins généralistes) a été adoptée pour le département de l’Indre.

Ce dispositif, résultat de plusieurs mois de négociations et d’engagement résolu des médecins libéraux sur la base du cahier des charges défini par la Commission Organisation des soins-PDSA de l’URPS-ML, entrera en vigueur le 2 juillet. Il fera l’objet d’une évaluation après 3 mois de fonctionnement, en sachant que cette organisation pourra être améliorée en fonction de l’évolution de la démographie médicale : l’Indre est en effet le département de la région le plus faiblement médicalisé et les médecins libéraux y sont donc confrontés à une forte activité. Pour autant, le système adopté fin mai représente déjà « une amélioration énorme des conditions de travail des médecins libéraux, grâce à l’appui de l’URPS-ML », estime le Dr Le Liboux. « Cette nouvelle PDSA, qui aboutit à diviser par trois le nombre de gardes en règle générale, représente un facteur d’attractivité pour les jeunes médecins et évite l’épuisement des anciens ».

Cette nouvelle organisation s’articule ainsi :

Les soirs de semaine, du lundi au vendredi :

  • Effection fixe
    • Sectorisation : 5 secteurs de garde.
    • Horaires : de 20h00 à 23h00.
    • Modalités de l’effection fixe :
      • 1 effecteur par secteur de garde.
      • Le médecin est de garde à son cabinet ou à la maison médicale de garde.
      • Au regard de l’élargissement des secteurs de garde, le médecin effecteur ne réalise pas de visite.
  • Effection mobile : non

Une réflexion complémentaire sera toutefois nécessaire pour les certificats de décès en semaine.

 

Le week-end :

  • Effection fixe
    • Sectorisation : 5 secteurs de garde.
    • Horaires : le samedi, le dimanche et les jours fériés de 8h00 à 23h00, sachant que dans l’Indre existe une garde le samedi matin de 8h00 à 12h00 qui n’existe pas ailleurs.
    • Modalités de l’effection fixe :
      • 2 effecteurs de 8h00 à 20h00 (1 à la maison médicale de garde et 1 à l’Urgence Médicale 36) et 1 effecteur de 20h00 à 23h00 pour l’agglomération de Châteauroux, et 1 effecteur de 8h00 à 23h00 pour les 4 autres secteurs de garde hors Châteauroux.
      • Le médecin est de garde à son cabinet ou à la maison médicale de garde.
      • Au regard de l’élargissement des secteurs de garde, le médecin effecteur ne réalise pas de visite.
  • Effection mobile
    • Sectorisation : 2 secteurs de garde (nord et sud, hors secteur de Châteauroux). 
    • Horaires : le samedi de 12h00 à 23h00 et le dimanche et les jours fériés de 8h00 à 23h00. Sur ces horaires, l’effection mobile est complémentaire de l’effection fixe.
    • Modalités de l’effection mobile :
      • 1 effecteur pour chacun des 2 grands secteurs de garde (Nord et Sud).
      • Le médecin itinérant effectue uniquement des visites et délivre les certificats de décès sur l’ensemble du département (hors secteur de Châteauroux où intervient l’UM 36) à la demande du Centre 15.