Nos actualités

Nombre d'éléments à afficher 
  • Dossiers médicaux : les règles de leur conservation-archivage
    14/05/18

    Les notions de secret médical et de secret partagé étant au « menu » de la formation des secrétaires médicales, voici un rappel de quelques règles d’or sur la conservation et l’archivage des dossiers, édictées par le Conseil national de l’Ordre des médecins :

    En savoir plus
  • Cumul retraite-activité libérale : 3 situations envisageables
    14/05/18

    Le médecin qui le souhaite peut poursuivre ou reprendre un exercice libéral pendant sa retraite. Trois situations sont envisageables.

    1/ Le cumul intégral : en tant que retraité, le médecin peut exercer une activité professionnelle sans limitation de revenus, s’il remplit ces deux conditions :

    • Avoir cotisé le temps nécessaire pour bénéficier d’une retraite de base à taux plein ou avoir l’âge de la retraite à taux plein ;
    • Avoir fait liquider l’ensemble de ses retraites personnelles auprès des régimes de retraite obligatoires (de base et complémentaires, français et étrangers) dont il a relevé.

     2/ Le cumul avec limitation de revenu : si le médecin ne remplit pas les conditions ci-dessus, il peut exercer dans le cadre d’un cumul avec limitation (39 732 €/an pour la tranche 1 – 1 plafond de Sécurité sociale). Si ses revenus dépassent le plafond autorisé, le versement de la retraite est suspendu à concurrence du dépassement selon des conditions déterminées par décret. Si le cumul plafonné n’a été exercé qu’une partie de l’année, le plafond de revenu annuel à ne pas dépasser est réduit au prorata.

    3/ Les revenus non limités : les revenus tirés de la participation à la permanence des soins ou, sous certaines conditions, des activités juridictionnelles, artistiques, littéraires, scientifiques ou consultatives ne sont pas soumis à limitation.

    En savoir plus
  • GRADeS : le Dr Raphaël Rogez élu à la présidence
    14/05/18

    Le Groupement régional d'appui au développement de l’e-santé (GRADeS) est officiellement entré en fonction le 1er mai. Ce groupement d’intérêt professionnel, qui remplace le GCS Télé Santé Centre, constitue la nouvelle gouvernance des projets e-santé en région Centre-Val de Loire. Le Dr Raphaël Rogez, président de la Fédération des URPS et l’URPS-ML, a été élu à la présidence de ce GIP E-santé, dont le directeur est Vincent Marcé, qui était auparavant directeur du GCS.

    En savoir plus
  • Sport sur ordonnance : un site à connaître, www.sport-sante-centrevaldeloire.fr
    9/04/18

    La DRDJSCS (Direction régionale et départementale jeunesse sport et cohésion sociale) Centre-Val de Loire, en partenariat avec l’Agence régionale de Santé, vient de lancer le site internet https://www.sport-sante-centrevaldeloire.fr/, dédié au Sport Santé. Rappelons que le Sport Santé intègre la prévention par l’activité physique (activité physique Bien-être) et l’accompagnement d’un traitement comme outil thérapeutique (activité sport santé).

    En savoir plus
  • Changement de nom : la messagerie MSSanté devient Mailiz
    9/04/18

    Depuis mars 2018, la messagerie sécurisée santé proposée gratuitement par les Ordres de santé et l’ASIP Santé, dans le cadre de l’espace de confiance MSSanté, a changé de nom. La messagerie « MSSanté » est devenue « Mailiz », afin de distinguer l’espace confiance MSSanté du service de messagerie sécurisée proposé par les Ordres. Le service, ses fonctionnalités et l’adresse de messagerie des médecins disposant déjà de la messagerie ex-MSSanté restent inchangés.

    Pour joindre le service clients de Mailiz, écrivez à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Site Internet : https://mailiz.mssante.fr/

    En savoir plus
  • CNIL : un document toujours d’actualité, le Guide à l’usage des professionnels de santé
    9/04/18

    La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a mis, dès 2011, à la disposition des professionnels de santé un guide pratique, toujours d’actualité. Ce document est destiné à les aider à mettre en place des fichiers informatisés concernant leurs patients et/ou les personnes participant à des recherches médicales. Il donne également des conseils pour recevoir et transmettre des informations à caractère médical (feuilles de soins, résultats d’analyses ou gestion partagée de dossiers médicaux), dans le respect de la loi Informatique et Libertés. « Le respect, par le responsable de fichiers que vous êtes, des règles de protection des informations est un facteur de transparence et de confiance à l’égard de vos patients, indique la CNIL. C’est aussi un gage de sécurité juridique. Vous pouvez en effet voir votre responsabilité, notamment pénale, engagée en cas de non-respect des dispositions de la loi ».

    Ce guide est téléchargeable gratuitement à cette adresse :

    https://www.cnil.fr/sites/default/files/typo/document/CNIL-Guide_professionnels_de_sante.pdf

    En savoir plus
  • URPS Biologistes : bilan positif de la campagne sur le dépistage précoce de l’insuffisance rénale
    16/03/18

    Depuis deux ans, les biologistes médicaux de la région se mobilisent aux côtés des autres professionnels de santé et des patients pour faire progresser le dépistage précoce de l'insuffisance rénale. Ce dépistage passe par : le dosage de la créatinine par méthode enzymatique IDMS (dilution isotopique en spectrométrie de masse), le calcul du DFG (débit de filtration glomérulaire) par l’équation CKD-EPI (Chronic Kidney Disease-Epidemiology Collaboration), la restitution de l’historique des DFG sous forme de graphe, le calcul du déclin du DFG en ml/mn/an et la réalisation du ratio albumine/créatinine dans les urines. À ce sujet, les médecins peuvent se mettre en rapport avec les biologistes de leur secteur pour leur demander de faire apparaître l'historique des DFG sous forme de graphe sur les comptes rendus d'examens, si cela n'a pas encore été fait.

    En savoir plus
  • Stop à l’abus d’écrans ! Un site et un spectacle pour sensibiliser vos patients
    16/03/18

    Premier volet d’une campagne sur le bon usage des écrans, baptisée « Ensemble, gardons le contrôle ! », l’IEMP (l'Institut d'Éducation Médicale et de Prévention, organisation spécialisée depuis 25 ans dans le déploiement d'actions de prévention et d'éducation pour la santé) lance le site Internet Lebonusagedesecrans.fr. Ce site a une triple vocation :

    • Apporter une information neutre et objective sur l’usage des écrans ;
    • Donner des conseils à tous ceux qui se trouvent confrontés, à titre personnel ou via leur entourage, à un usage excessif des écrans ;
    • Proposer un accompagnement aux associations, écoles, entreprises, mutuelles et aux professionnels de santé qui souhaitent relayer ce message.
    En savoir plus
  • Rougeole : recrudescence dans le Centre-Val de Loire
    5/03/18

    Entre le 1er janvier 2018 et le 20 février 2018, 429 cas de rougeole ont été signalés en France. L’épidémie poursuit sa propagation à partir de plusieurs foyers épidémiques en Nouvelle-Aquitaine et plus récemment en Occitanie, Bretagne, Provence-Alpes-Côte-D’azur et Centre-Val de Loire. Au 27 février 2018, 29 cas de ont été déclarés à l’ARS Centre-Val de Loire, contre 2 cas seulement pour toute l’année 2017.

    Lorsqu’un foyer épidémique de rougeole est identifié, les investigations épidémiologiques mettent en évidence une absence de vaccination ou une vaccination incomplète chez la grande majorité des personnes contaminées.

    Afin de limiter le risque de propagation de l’épidémie, la Direction générale de la Santé et Santé publique France sollicitent les médecins libéraux pour qu’ils vérifient le statut vaccinal de leurs patients et leurs proposent, le cas échéant, une mise à jour de leurs vaccinations. Plusieurs cas de transmission nosocomiale ayant été identifiés, les médecins sont également invités, si leurs antécédents de vaccination ou de rougeole sont incertains, à mettre à jour leur propre vaccination pour protéger leurs patients les plus fragiles.

    En savoir plus
  • Devenez MSU : formations en mars et avril 2018
    16/02/18

    Le Collège des généralistes enseignants de la région Centre-Val de Loire propose deux formations pour devenir maître de stage universitaire (MSU) :

    Le DPC S1 « Initiation à la maîtrise de stage », les 24 et 25 mars 2018, permet d’accueillir des internes de médecine générale, qui font un stage de 6 mois chez un binôme ou un trinôme de maîtres de stage, et sont progressivement mis en autonomie pour assurer les consultations.

    Le DPC S2 « Encadrer les externes en stage de médecine générale », les 13 et 14 avril à Blois, concerne l’accueil d’externes de Faculté de Tours (4ème année), qui ont l'opportunité de faire un stage de médecine générale de 6 semaines. C'est l'occasion, pour eux, de découvrir la médecine générale et de faire un choix éclairé à l’ECN.

    En savoir plus