Nos actualités

Nombre d'éléments à afficher 
  • Les rencontres interprofessionnelles - Ce patient qui nous unit
    16/11/17

    La communauté médicale du Centre Hospitalier Régional d'Orléans, dans la poursuite de ses efforts pour développer les échanges avec la médecine de ville, vous convie le 23 novembre 2017 aux rencontres interporfessionnelles "Ce patient qui nous unit". Cela sera l'occasion d'échanger sur les nouveaux dispositifs destinés à améliorer le parcours du patient.

    Rendez-vous à partir de 20H au CHR d'Orléans, niveau -1 du hall principal (point vert), 14 avenue de l'hôpital à Orléans la Source. 

    Au programme, plusieurs tables rondes à partir de 21h:

    • Le GHT 45 et les nouveaux parcours de prise en charge
    • Focus sur des spécialités de référence du CHR d'Orléans
    • Ville-Hôpital : point sur les dernières solutions numériques avec la participation de la CPAM

    Un cocktail dinatoire étant prévu, merci vous inscrire via le lien suivant : http://rencontresinterpro.dooliz.com et entrez le mot de passe INTERPRO17.

    En savoir plus
  • Moi(s) Sans Tabac, Edition 2017 : ce qu’il faut savoir
    13/11/17

    #MoisSansTabac est une campagne nationale d’aide à l’arrêt du tabac, misant sur un élan collectif. Elle incite les fumeurs à arrêter tous ensemble pendant 30 jours, au mois de novembre. Un mois sans tabac multiplie par 5 les chances d’arrêter de fumer définitivement, car après 30 jours d’abstinence, la dépendance est bien moins forte et les symptômes de manque (nervosité, irritabilité) sont moins présents.

    En savoir plus
  • Au revoir Dr Denis Marchand, bienvenue Dr Clotilde Loison
    13/11/17

    Le Dr Denis Marchand, médecin généraliste à Reuilly, dans l’Indre, a démissionné, pour cause de départ en retraite, de l’URPS-ML, où il avait été élu en octobre 2015. Il est remplacé par le Dr Clotilde Loison, médecin généraliste à Soings-en-Sologne, dans le Loir-et-Cher. Les 39 autres élus de l’URPS-ML lui souhaitent la bienvenue.

    En savoir plus
  • Fédération des URPS : un Forum sur le Décret « Sport et Santé »
    19/10/17

    La Fédération des URPS du Centre-Val de Loire organise, en partenariat avec la Société régionale de médecine du sport Centre-Val de Loire, un Forum régional d’information et d’échanges sur Sport et Santé, le jeudi 9 novembre, à l’espace scénique Montission, à Saint-Jean-le-Blanc (45). Cette importante manifestation est destinée à faire mieux connaître aux professionnels de santé les modalités de mise en œuvre de l’activité physique, en application du décret du 30 décembre 2016 « relatif aux conditions de dispensation de l'activité physique adaptée prescrite par le médecin traitant à des patients atteints d'une affection de longue durée », décret entré en vigueur le 1er mars 2017 et qui fait l’objet d’une instruction ministérielle en date du 3 mars. Au programme de ce forum figureront les exposés suivants :

    En savoir plus
  • Libre propos : Constat amer…
    19/10/17

    À partir de ce numéro de sa newsletter, l’URPS-ML se propose de publier des prises de positions, réactions ou propositions émanant de médecins libéraux. Ces libres propos, qui n’engagent bien sûr que leurs auteurs, ont vocation à alerter et à ouvrir le débat sur les préoccupations et conditions d’exercice de la médecine libérale dans la région.

    En savoir plus
  • Le ROR : un outil au service du parcours patient
    18/10/17

    Le Répertoire Opérationnel des Ressources (ROR) est l’outil de description des ressources de l’offre de santé pour une région qui propose une information exhaustive de l’offre de santé régionale et extra-régionale, sans cloisonnement entre la ville et l’hôpital. La coordination entre les multiples acteurs et professionnels, fondée sur l’échange et le partage d’information, requiert une bonne connaissance de l’offre de santé disponible sur le territoire dans les champs sanitaire, médico-social et social. Le ROR est le référentiel de description de ces ressources de chacune des régions.

    En savoir plus
  • Zones de revitalisation rurale : la nouvelle carte est publiée
    17/10/17

    La carte des nouvelles Zones de Revitalisation Rurale (ZRR) en région Centre-Val de Loire et partout ailleurs en France est publiée depuis le 1er juillet 2017. Dans la région, 369 communes ont été déclassées, tandis que 115 autres communes ont obtenu la qualification de ZRR. Au total, 636 communes font désormais partie d’une ZRR, soit 36% des communes de la région.

    En savoir plus
  • Informatique médicale : dans Trait d’Union, la réponse à toutes vos questions !
    17/10/17

    Le dernier numéro de Trait d’Union, le magazine de l’URPS-ML, vous a été adressé récemment. Ce numéro est presque entièrement consacré à l’informatique médicale (logiciel métier, messagerie sécurisée, DMP, etc.) et apporte des réponses concrètes aux questions que peuvent se poser de nombreux médecins libéraux. En parallèle est mis en ligne, sur le site de l’URPS-ML (www.urpsml-centre.org), une interview du Dr Jean-Michel Lemettre, responsable de la Commission E-santé – Systèmes d’information de l’URPS-ML, qui fait le point sur l’équipement informatique d’un cabinet libéral. 

    En savoir plus
  • Représentation des usagers du système de santé : adieu « CISS », bonjour « France Assos Santé »
    13/09/17

    La loi du 26 janvier 2016, relative à la modernisation du système de santé, consacre dans son article 1er la création d’une Union Nationale des Associations Agréées d’usagers du Système de Santé (UNAASS). En vertu de cette loi et du décret du 26 janvier 2017, le CISS (Collectif Interassociatif Sur la Santé) s’est transformé en UNAASS le 21 mars dernier, puis a choisi en mai de prendre comme nom usuel pour sa communication celui de France Assos Santé avec pour signature « La Voix des Usagers ». Enfin, le 19 juin 2017, la délégation CISS Centre-Val de Loire est devenue « France Assos Santé Centre-Val de Loire, la voix des usagers ». Le Bureau de cette URAASS (union régionale des associations agréées du système de santé) qui regroupe 47 associations, se compose de 8 membres :

    Présidente : Danièle DESCLERC-DULAC (SOS Hépatites)

    Secrétaire : Françoise GUILLARD-PETIT (APF, Association des Paralysés de France)

    Trésorière : Elisabeth LEVET (AFD, Association des Diabétiques)

    Vice-Président : Jean-Claude BOURQUIN (UFC Que Choisir)

    Vice-Présidente : Christine BAISSIN (AIDES)

    Vice-Présidente : Dominique BEAUCHAMP (Touraine France Alzheimer)

    Secrétaire adjointe : Chantal CATEAU (Le Lien)

    Trésorière adjointe : Yvette TRIMAILLE (Familles rurales)

     

    En savoir plus
  • S’installer en territoire rural ou semi-rural : oui, mais…
    13/09/17

    Une ancienne stagiaire-remplaçante dans le Giennois, qui s’est finalement installée dans l’agglomération orléanaise, témoigne...

    Ce jeune médecin généraliste a effectué trois ans de stages, puis quatre à cinq ans de remplacements dans le Giennois (45), à l’issue de ses études de médecine à Tours. Cette immersion prolongée en milieu libéral lui a permis d’exercer tant en cabinet individuel, qu’en cabinet de groupe ou en maison de santé pluriprofessionnelle (MSP).

    « Ces stages et remplacements m’ont permis de découvrir plusieurs modes de fonctionnement et plusieurs types de cabinets, en milieu urbain, rural et semi-rural, ce qui m’a aidé à faire le bon choix d’installation, témoigne-t-elle. Et je ne peux qu’encourager de futurs confrères à tester diverses structures avant de s’installer. La période de stages a été pour moi synonyme de belles rencontres, de bon apprentissage de terrain et d’accompagnement de qualité. Le stage d’interne en milieu libéral donne à voir et à comprendre ce qu’est vraiment la médecine de terrain, exercice auquel le futur médecin n’est pas préparé durant ses études. Le stage est décisif pour l’installation ».

    Même si elle a beaucoup apprécié son expérience giennoise, la jeune femme a finalement décidé de s’installer dans l’agglomération orléanaise, aux côtés d’autres médecins généralistes… Pour raison personnelle, mais aussi « parce qu’il était malheureusement difficile, dans le Giennois, d’orienter les patients vers des soins de spécialistes un peu poussés, en libéral ou en milieu hospitalier ; il fallait donc les envoyer sur Orléans ».

    La mise en place des CPTS (communautés professionnelles territoriales de santé) doit faciliter l’accès au second recours, soit par la présence physique de médecins spécialistes, soit par leur présence virtuelle via la télémédecine (le télé-avis).

    En savoir plus