Fédération des URPS:avis de décès ?

Le gouvernement a déposé le 30 mars un amendement au projet de loi de Santé prévoyant la suppression des fédérations d'URPS, qui étaient censées regrouper, au niveau de chaque région, les URPS de chaque profession de santé. Instituées par la loi du 21 juillet 2009 dite "Hôpital, patients, santé et territoires" (HPST), ces fédérations de professionnels n’étaient constituées que dans six régions.

Celle du Centre-Val de Loire, qui était « la » ou « l’une » des plus actives, avait plusieurs projets ou réalisations à son actif, risque donc disparaître, si les démarches entreprises par son président, le Dr Raphaël Rogez, et son vice-président, Philippe Jaubertie, auprès de l’ARS et de parlementaires du Centre-Val de Loire restent sans effet… Un comble à l’heure où la « pluriprofessionnalité » est promue gage de qualité et d’amélioration de l’accès aux soins par les pouvoirs publics eux-mêmes  » piloté par l’ARS cède la place aux « communautés professionnelles territoriales de santé » pour mener à bien des projets médicaux de territoire destinés à faciliter et mieux organiser le parcours de soins du patient.