Dépenses de santé 2014 : le Centre-Val de Loire, région économe

L’Agence Régionale de Santé Centre-Val de Loire a récemment publié les statistiques concernant les dépenses de santé 2014 pour la région. Ce document est accessible sur le site de l’ARS, www.ars.centre.sante.fr, dans la rubrique Études et Publications.

Il en ressort que :

  • Le poids des dépenses de la région (près 6,9 milliards d’€ sur 194,3 milliards pour la France entière) n’a été que de 3,55%, alors que la population représente près de 4% de la population nationale métropolitaine. Le Centre-Val de Loire fait donc figure de région plutôt économe.
  • Les soins de ville représentent 42,3% des dépenses 2014 (hors dépenses prises en charge par les assurés, les mutuelles ou les assurances privées), contre 37,7% pour les établissements de santé, 13,6% pour les établissements et services médico-sociaux, 5,3% pour les autres prestations, 0,7% pour les autres dépenses sanitaires et médico-sociales et 0,4% pour les dépenses de santé publique. Or les soins de villes intègrent une part importante d’actes, de prescriptions et d’honoraires qui découlent de demandes adressées par des établissements hospitaliers aux professionnels de santé libéraux !
  • Les dépenses de soins de ville ont connu « une évolution plus soutenue » en 2014, note l’ARS, après une stabilité les deux années précédentes. Cette augmentation est sans doute due à l’arrivée sur le marché, début 2014, de nouveaux médicaments « efficaces », mais « onéreux ».