GECO : Le Groupe d’Exercice Coordonné, un exemple à suivre ?

Parce que l’exercice coordonné ne concerne pas que les pôles et maisons de santé pluri-professionnels (MSP et PSP), se sont créés, notamment en Bretagne, des GECO (Groupes d’Exercice Coordonné). Un GECO englobe toutes les organisations professionnelles qui produisent de l’exercice coordonné, que ce soit au sein de MSP-PSP ou par une coordination professionnelle thématique. Un GECO existe dès lors que deux professionnels de santé libéraux appartenant à des professions différentes travaillent ensemble, quelle que soit la forme de leur partenariat (formel ou informel). Son objectif est de mieux répondre aux besoins de santé des patients en développant le travail en équipe et de favoriser des conditions d’exercice attractives.

L’association GECO LIB’ Bretagne, dont les animateurs ont été invités à s’exprimer à l’issue de la dernière AG de l’URPS-ML Centre-Val de Loire, réunit des professionnels de santé désireux de formaliser un exercice coordonné et de développer de nouvelles prises en charge pour les patients. GECO LIB’ Bretagne s’adresse à tous les promoteurs de GECO qui souhaitent partager leurs expériences et être accompagnés pour concrétiser un projet de soins coordonné sur leur territoire. Cet accompagnement est porté par les URPS et les acteurs de terrain via la formation de facilitateurs. Ces GECO, dont la gouvernance est assurée par des médecins, permettent, in fine, de dégager du temps médical. Un exemple à suivre en région Centre-Val de Loire ?