Généralistes en difficulté : une proposition d’un médecin de Blois

Un médecin généraliste de Blois vient d’écrire à l’URPS-ML pour proposer une solution destinée à faire face à « une situation de difficulté importante d'un confrère à assumer son travail pour raison de santé : épuisement, dépression addiction... ». « N'y aurait-il pas une possibilité de solidarité professionnelle, écrit ce confrère, en créant une "équipe mobile" de MG retraités bénévoles qui assurerait la prise en charge de la clientèle du confrère à deux ou trois, le temps nécessaire à sa remise sur pieds et à l'aider à modifier sa pratique s'il le souhaite ? Il n'aurait à sa charge que les déplacements et l'alimentation des "remplaçants ". Cela pourrait être géré par le Conseil de l'Ordre départemental ».

Cette idée à creuser doit inciter d’autres médecins à ne pas hésiter à s’adresser à l’URPS-ML pour formuler d’autres propositions d’amélioration de l’exercice professionnel en libéral. Ces propositions seront étudiées et discutées par les élus de l’URPS-ML.